La diaspora togolaise en Suisse se mobilise et soutient les manifestations

Les togolais (es) vivant en Suisse condamnent énergiquement cette énième répression sanglante opérée par le régime tyrannique togolais contre les populations qui ne faisaient que réclamer des droits démocratiques élémentaires: une réforme constitutionnelle limitant le mandat présidentiel à deux exercices non renouvelables, une élection présidentielle à deux tours, le droit de vote des togolais de l’étranger…

Togo: Les réformes constitutionnelles doivent s’opérer maintenant

La population togolaise a répondu massivement à l’appel lancé par la coalition des partis politiques (CAP2015, le Groupe des Six et le PNP), pour participer aux marches de contestation populaire des 6 et 7 septembre 2017, vis à vis de la non application par le pouvoir en exercice au Togo, des réformes constitutionnelles et institutionnelles telles que stipulées dans l’Accord de politique Global établi depuis 2006.

La diaspora togolaise veut plus de droits

La diaspora togolaise a manifesté jeudi dans le quartier européen à Bruxelles pour attirer l’attention de la communauté internationale sur le cas du Togo. Elle plaide pour le retour à la constitution de 1992. Sur internet, des internautes ont relayé l’action. Dans le passé, l’UE s’est largement impliquée dans la résolution de la crise togolaise.

La diaspora togolaise, une simple diplomatie du chéquier ? : Zoom sur ces citoyens en exil au pays natal

Au Togo, il existe bien d’indices qui poussent à se demander jusqu’à quel point le Togo capitalise ses potentialités qui ont été déplacées, soit de gré ou de force à travers les quatre coins du cosmos? Si dans les autres pays les communautés vivantes ailleurs sont déjà en avance dans leur contribution politique au pays, dans leur participation économique, si ailleurs, l’organisation de l’inévitable retour à la racine n’est plus un débat, au Togo, cette réalité demeure encore un rêve pieux.

A propos des réparations du HCRRUN des mouvements de la diaspora prennent position

Débloquer deux milliards pour dit-on exécuter la première phase des réparations pour environ 2475 victimes sur les 7057 identifiées, alors que pour le fumeux sommet sur la sécurité et la sûreté maritime et le développement, tenu à Lomé en 2016, le gouvernement avait débloqué plusieurs MILLIARDS de francs cfa, est une véritable insolence à l’endroit du peuple togolais qui n’est que chosifié en toute chose par le RPT/UNIR.

Togo La diaspora togolaise saisit Faure Gnassingbé sur la déliquescence de la situation sociopolitique au Togo

Dans tout pays qui se veut respectable, les institutions se doivent de fonctionner sur des bases républicaines. C’est pourquoi, le CMDT demande instamment aux parlementaires de prendre toutes leurs responsabilités pour le fonctionnement normal des institutions en mettant en œuvre une commission d’enquête parlementaire pour faire la lumière sur toutes ces affaires qui font trop désordre.