Réussites Diaspora

Une commission spéciale de la Coalition de la Diaspora Togolaise pour l’Alternance et la Démocratie a la charge de réceptionner les cv et de faire un résumé par compétences qui sera repris sur cette page. Vos suggestions sont attendues par email [info@coditogo.org] et soumis pour validation à la commission des Ressources Humaines. Etant donné le nombre élevé de soumissions reçues, nous vous prions de respecter les exigences de format et de rajouter une adresse email (non publiée).

 

Les togolais de la Diaspora

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z | Submit a name
There are 1 names in this directory beginning with the letter B.
Boko François
Naissance: le 29 janvier 1965 à Tchitchao François Akila-Esso Boko se forme de 1984 à 19871 à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr à Coëtquidan, diplômé de la promotion Général Monclar. Il effectue une spécialisation d'une année à l'École des officiers de la Gendarmerie nationale de Melun (1987-1988), puis intègre la gendarmerie togolaise (1988-1993), et participe à plusieurs missions, notamment avec le CICR. Il reprend des études de droit en 1993 et obtient en 1994 un DEA intitulé La Crise de l'armée post-coloniale dans lʹAfrique au sud du Sahara (1960-1990) à l'université Paris 14, puis soutient en 1997 une thèse de doctorat en science politique intitulée La problématique prétorienne dans la construction de l'État de droit en Afrique noire francophone. Il se forme comme avocat à l'École de formation professionnelle des barreaux de la cour d'appel de Paris et obtient le CAPA en 19983. Ministre de l’intérieur, de la sécurité et de la décentralisation en décembre 2002 jusqu'à sa démission en 2005,


Submit a name

 

Il est également possible de soumettre directement vos propositions par le lien  [Suggérer un nom].
Champs requis: Nom – Prénom – Date de Naissance – Pays de résidence – Parcours: 120 mots

La désinscription est libre, par simple demande adressée à ressources@coditogo.org

Le commissaire provisoire en charge des Ressources Humaines.