La Coalition de la Diaspora: Déclaration et indignation suite aux violences

Le 28 décembre 2017, tôt le matin, des militaires des FAT (Forces Armées Togolaises) cagoulés ont pris position et envahi trois des points de rassemblement : Leader Price, Cimetière d’Atsanve et le pont de Hedakpo. Tout fait croire qu’ils avaient pour mission, sous prétexte de service d’ordre public, de brutaliser et de terroriser les manifestants afin de les empêcher de se rendre au point de départ d’Atikoume.

Communiqué: A propos de la médiation de la CEDEAO

Les propos du ministre Bawara qui s’inscrivent dans une coûteuse campagne de communication du régime cinquantenaire, qui a démarré avec la récente interview de Faure à Jeune Afrique, ont un double objectif : minimiser la crise profonde pour écarter le principe d’une médiation externe et décourager les togolais en vue d’affaiblir leur lutte pour maintenir le régime au pouvoir.

Session ordinaire de la conférence des chefs d’état de la CEDEAO

La Conférence a également salué l’excellent travail accompli au cours de l’année 2017 par l’ensemble des Institutions de la Communauté dans un contexte difficile au plan régional. Elle réaffirme son engagement à oeuvrer à l’atteinte des objectifs de la CEDEAO de bâtir une région prospère dans un environnement de paix, de sécurité et de bonne gouvernance démocratique.

Démenti

Des messages destinés à troubler les citoyens et à tenter de déstabiliser la Coalition de la diaspora togolaise pour l’alternance et la démocratie , circulent sur les réseaux sociaux et autres médias internet.

POUR UNE NÉGOCIATION PARTICIPATIVE : Vers une transition démocratique avec un changement de Gouvernement

Les dirigeants de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition gagneraient à élargir cette coalition avec d’autres partis politiques, la Diaspora indépendante non alignée afin de pouvoir identifier les intérêts économiques en jeu qui pour certains viennent en contradiction avec les intérêts du Peuple togolais.

Togo : Déclaration des Togolais de la diaspora au Canada à la suite de la marche du 7 octobre 2017

La Communauté togolaise au Canada (CTC) a émis une déclaration dans laquelle elle fait état de répression policière, de violations de libertés individuelles, d’arrestations arbitraires et de morts cet été. Des manifestations monstres se sont déroulées cette semaine dans la capitale, Lomé, pour réclamer la destitution du président et la mise en œuvre de réformes constitutionnelles promises par le régime. 

La diaspora togolaise en Suisse se mobilise et soutient les manifestations

Les togolais (es) vivant en Suisse condamnent énergiquement cette énième répression sanglante opérée par le régime tyrannique togolais contre les populations qui ne faisaient que réclamer des droits démocratiques élémentaires: une réforme constitutionnelle limitant le mandat présidentiel à deux exercices non renouvelables, une élection présidentielle à deux tours, le droit de vote des togolais de l’étranger…