Les vœux du CMDT: Soyez dans l’espérance

Que souhaiter de mieux aujourd’hui au peuple togolais que l’espérance pour tout ce qui touche à la vie personnelle de chacun, à la vie de notre cher pays, le Togo, à ses populations, en particulier la jeunesse. Cette espérance nous appelle aussi à envisager un avenir commun, avec plus de liberté pour les citoyens, avec plus de responsabilités et de confiance en nous-mêmes.

Togo: Le chant des patriotes

TOGO, LA JOIE APPROCHE !

Chantons gaîment partout le Chant des Patriotes. Chanté ensemble, à l’unisson, ce chant renforcera notre détermination, notre solidarité, notre union et nous connectera davantage à la mère Patrie. Le chant des patriotes renforcera l’unité nationale autour d’un projet commun : Liberté, démocratie, prospérité et mieux-être pour tous ! ABLODE ! FEZIRE ! FEZIYE ! ABLODE GBADZA !

COMMUNIQUE CITOYEN des Organisations de la société civile et la Diaspora

La masse du peuple togolais mobilisé, les organisations de la société civile, les militants des partis politiques, les activistes engagés de tous bords sur le territoire et dans la diaspora ont les yeux tournés vers chacun des déplacements des Principaux Responsables Politiques dans l’ardeur du patriotisme résistant. Nous restons mobilisés avec le seul mot d’ordre, le départ immédiat du président actuel, Faure Gnassingbé, pour mettre fin à 50 ans de dictature dynastique.

POUR UNE NÉGOCIATION PARTICIPATIVE : Vers une transition démocratique avec un changement de Gouvernement

Les dirigeants de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition gagneraient à élargir cette coalition avec d’autres partis politiques, la Diaspora indépendante non alignée afin de pouvoir identifier les intérêts économiques en jeu qui pour certains viennent en contradiction avec les intérêts du Peuple togolais.

FAURE GNASSINGBÉ : EST-IL INDÉBOULONNABLE ? Le Peuple togolais s’est saisi de la question !

Personne ne peut croire à la bonne foi de Faure Gnassingbé, ni à son gouvernement pour mener des négociations et non des dialogues sur l’avenir du Togo. La Constitution de 1992 n’offre pas la possibilité à Faure Gnassingbé de rester au pouvoir jusqu’en 2020. La seule concession est que Faure Gnassingbé remercie le Peuple togolais de l’avoir toléré depuis 2015, alors que depuis cette date il est illégitime.