Peuple Togolais, démystifie ce régime et poursuit ta lutte pour briser les chaînes de la dictature

Au lendemain du 20 décembre 2018, je voudrais avant toute chose, adresser toutes mes félicitations au vaillant peuple Togolais, pour avoir, comme un seul homme, exprimé de diverses manières, le rejet systématique de cette dictature cinquantenaire qui nous hante. Vous avez été sincères et cohérents envers votre esprit et votre âme qui continuent de militer pour la démocratie, la liberté et l’État de droit auxquels nous aspirons tous.

Désobéir à ceux qui nuisent au pays, c’est servir le pays

Obéir, c’est consentir à se plier à une autre volonté que la sienne propre, comme l’enfant obéit à ses parents, le soldat à son chef, le croyant à dieu, le citoyen à la loi. Il y a dans toute forme d’organisation sociale, des relations d’autorité explicites ou implicites. Les grandes institutions et structures sociales (famille, école, armée…) requièrent l’obéissance

Le peuple souverain doit reprendre la rue!

Comme vous le savez et comme nous l’attendions, le 53ème sommet de la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement, tenu à Lomé les 30 et 31 juillet 2018, sous la présidence de Faure Gnassingbé, »président du Togo », s’est arrogé le droit de décider à notre place de notre avenir : un changement sans changement !.Est-ce possible? Ne sommes-nous pas un peuple souverain ?