Lettre ouverte aux Chefs d’Etats de la CEDEAO

En ma qualité de Coordinateur général, permettez-moi de vous présenter l’organisation de la Diaspora togolaise, composée d’associations et de personnes individuelles, représentant  plus de deux millions de personnes et dénommée : La Coalition de la Diaspora Togolaise pour l’Alternance et la Démocratie (CODITOGO). Elle est portée sur les fonds baptismaux à Paris le 9 décembre 2017 et  a organisé les assises de la diaspora togolaise à Dakar au Sénégal les 3 et 4 mars 2018.

CODITOGO, vous avez dit CODITOGO?

Les desseins de ce petit nombre de patriotes Togolais était tout simplement de fédérer sinon toutes les associations existantes de la diaspora Togolaise, du moins la grande majorité d’entre elles dans un seul et même creuset en vue d’une plus grande visibilité et une plus grande efficience de leurs actions.

Les emprunts obligataires du Togo comme objet d’observation

On n’est pas plus informé car le paradigme ‘’les populations ‘ trahit cette opacité là même où je cherche à déconstruire ce discours de la cachette. Appel est fait à l’épargne publique1 mais le public ici a toute chance d’être très restreint, donc limité au cercle intime d’un public d’initiés ! Quelle précaution l’UEMOA prend-elle pour mettre ces emprunts à l’abri de prédateurs ?

Partis politiques au Togo, quelle légitimité?

Un parti politique, parce qu’il s’inscrit d’emblée dans une démarche partisane, existe en-soi tant qu’il se différencie par son partisanisme, lequel est dans son histoire, son leadership issu de cette histoire, son cadre politique et éthique, ses contradictions réglées ou non, ses succès et ses échecs dans sa construction et son engagement à conquérir le pouvoir, l’exercer et le conserver le plus longtemps possible.