Les emprunts obligataires du Togo comme objet d’observation

On n’est pas plus informé car le paradigme ‘’les populations ‘ trahit cette opacité là même où je cherche à déconstruire ce discours de la cachette. Appel est fait à l’épargne publique1 mais le public ici a toute chance d’être très restreint, donc limité au cercle intime d’un public d’initiés ! Quelle précaution l’UEMOA prend-elle pour mettre ces emprunts à l’abri de prédateurs ?

Emprunts obligataires du Togo sur le marché de l’UEMOA, observations et approche critique (texte introductif)

C’est dans un Togo hésitant entre renouveau et maintien  de l’ordre archaïque d’une économie mal extravertie, plongé dans un désordre socio-politique rampant que l’on procède à des levées de fonds  comme pour parer au pus pressé et payer fonctionnaires et créanciers qui  menacent de rompre des contrats  fragiles. En quoi  consistent les emprunts obligataires dans l’espace UEMOA ?

Perspectives économiques au Togo

La croissance économique est estimée à 4,5 % pour 2017 contre 5 % en 2016. Projetée à 5 % pour 2018, elle pourrait atteindre 5,3 % en 2019, à condition que les précipitations restent favorables. L’agriculture demeure le fondement de l’économie togolaise, avec une contribution de 1,7 point de pourcentage à la croissance en 2017.

Yao Kanekatoua: Hold-up sur les coffres de l’état togolais

En 2005, pendant que Kanekatoua cherchaient à transférer plus de 650 millions de franc CFA en Suisse, il était directeur de la Banque Togolaise pour le Commerce et l’Industrie. Il était aussi Président du Conseil d’Administration de Togo Telecom, deux sociétés d’Etat qui, sous lui, ont sombré en faillite. La BTCI, faute de repreneur privé, est actuellement sur le point d’être fusionnée à l’Union Togolaise de Banque (UTB)…

L’argent de la diaspora africaine…

Les envois de fonds vers la famille des travailleurs migrants sont un élément essentiel de l’économie des pays en développement. C’est une question de survie pour les habitants du Liberia, des Comores, de Gambie. En Afrique, les trois grands récipiendaires sont le Nigeria, l’Egypte et le Maroc.

Recettes togolaises: irrégularités, déficit de rigueur et de contrôle

Les contributions en dividendes du port n’ont pas évolué malgré les énormes investissements engagés, notamment le 3ème quai et Lomé-Container-Terminal. Au même moment, entre janvier et septembre 2017, Bolloré rapporte un chiffre d’affaires en hausse de 115% et évalué à 5,18 milliards d’euros. Le propriétaire serait-il lésé par rapport à son locataire?

Le Togo sollicite “encore” un emprunt obligataire de 60 milliards

Comment des professionnels des finances arrivent-ils encore à faire confiance à un régime dénoncé pour ses crimes économiques depuis de nombreuses années? On croirait presque à une complicité des vautours qui participent à ce jeu de dupes. Dans les années 1970, le directeur expatrié d’une société d’état alimentait une banque en Côte d’Ivoire à partir de laquelle il refinançait à crédit la société Togolaise…

Suite des transactions louches: La BAD mobilise de nouveaux fonds pour le Togo

Alors que le pays vit au rythme d’une crise politique depuis août dernier, la Banque africaine de développement (BAD) vient d’octroyer au Togo une enveloppe de plus de 7,47 milliards de francs CFA (13,22 millions de dollars), au titre d’un don du Fonds africain de développement (FAD) d’un montant de 1,82 milliard de Fcfa et un autre au titre de la Facilité d’appui à la transition (FAT) d’un montant de 5,65 milliards de francs.

La Banque mondiale octroie au Togo de nouveaux financements pour 101 millions de dollars

En pleine crise sociopolitique, le Togo et la Banque mondiale ont signé ce jeudi 21 décembre trois conventions de financements portant sur un montant total de 101,9 millions de dollars, soit un peu plus de 58 milliards de FCFA. L’accompagnement de la BM est scindé en deux parties : un don de 66,9 millions de dollars et un crédit de 35 millions de dollars.