L’argent de la diaspora africaine…

Les envois de fonds vers la famille des travailleurs migrants sont un élément essentiel de l’économie des pays en développement. C’est une question de survie pour les habitants du Liberia, des Comores, de Gambie. En Afrique, les trois grands récipiendaires sont le Nigeria, l’Egypte et le Maroc.

Recettes togolaises: irrégularités, déficit de rigueur et de contrôle

Les contributions en dividendes du port n’ont pas évolué malgré les énormes investissements engagés, notamment le 3ème quai et Lomé-Container-Terminal. Au même moment, entre janvier et septembre 2017, Bolloré rapporte un chiffre d’affaires en hausse de 115% et évalué à 5,18 milliards d’euros. Le propriétaire serait-il lésé par rapport à son locataire?

Le Togo sollicite “encore” un emprunt obligataire de 60 milliards

Comment des professionnels des finances arrivent-ils encore à faire confiance à un régime dénoncé pour ses crimes économiques depuis de nombreuses années? On croirait presque à une complicité des vautours qui participent à ce jeu de dupes. Dans les années 1970, le directeur expatrié d’une société d’état alimentait une banque en Côte d’Ivoire à partir de laquelle il refinançait à crédit la société Togolaise…

Suite des transactions louches: La BAD mobilise de nouveaux fonds pour le Togo

Alors que le pays vit au rythme d’une crise politique depuis août dernier, la Banque africaine de développement (BAD) vient d’octroyer au Togo une enveloppe de plus de 7,47 milliards de francs CFA (13,22 millions de dollars), au titre d’un don du Fonds africain de développement (FAD) d’un montant de 1,82 milliard de Fcfa et un autre au titre de la Facilité d’appui à la transition (FAT) d’un montant de 5,65 milliards de francs.

La Banque mondiale octroie au Togo de nouveaux financements pour 101 millions de dollars

En pleine crise sociopolitique, le Togo et la Banque mondiale ont signé ce jeudi 21 décembre trois conventions de financements portant sur un montant total de 101,9 millions de dollars, soit un peu plus de 58 milliards de FCFA. L’accompagnement de la BM est scindé en deux parties : un don de 66,9 millions de dollars et un crédit de 35 millions de dollars.

La diaspora africaine, une force qui s’ignore…

Les transferts de la diaspora dépassent l’aide publique au développement internationale. En 2016, les transferts vers l’Afrique de 60 MD $ sont effectués par 32 millions de migrants contre 40 MD $ en 2010 des 21,8 millions migrants. Ils sont plus importants que l’APD pour l’Afrique qui est passée de 23,12 MD $ en 2000 à 51 MD $ en 2015 (BAD, 2017). Les transferts proviennent à 41 % de la diaspora africaine d’Europe, 28 % des Etats-Unis, 20% d’Afrique, 9 % des pays du Golfe et 2% d’ailleurs.