Les Togolais parlent aux Togolais

L’armée togolaise constitue une épée de Damoclès sur la tête non seulement des opposants à ce régime, mais sur la tête de tout le peuple Togolais et l’avenir de ce dernier. Cette situation ne s’observe plus nulle autre part ailleurs et c’est justement cela qui fait que notre pays demeure une anomalie à corriger rapidement.

La préparation au dialogue joue déjà les prolongations

Le dialogue du 15 février 2018 est une fuite en avant du régime de Faure Gnassingbé. On ne dialogue pas avec une dictature, c’est une forme de caution à son régime. Comment peut-on prétendre dialoguer avec Mr Trimua ou même Bawara qui ne savent pas parler sans gueuler, ou encore le jeune Natchaba qui n’a aucune expérience du terrain ni aucun grade dans la haute inteligentsia du RPT, si ce n’est au travers de Papa?

Togo: qui doit prendre part au dialogue?

Qui doit  prendre part au dialogue togolais, pour le moment rien n’est précis, le pouvoir et la coalition des 14 partis de l’opposition sont unanimes  sur la date d’ouverture proposée par les médiateurs ghanéen et guinéen. Officiellement on ignore encore tout de l’organisation. Les supputations vont bon train : ce dialogue doit être inclusif et ce serait une erreur stratégique dont les conséquences seraient nuisibles  pour l’avenir du pays, annonce Gabriel Agbéyomé Kodjo…

Togo Bassar-Dankpen: La diaspora hausse le ton

Dans un communiqué, les fils et filles de Bassar et Dankpen dans la diaspora, dénoncent le délaissement desdites localités depuis des décennies, de la gouvernance de Général Eyadéma à celle de son fils. «Bassar et Dankpen ont été laissés pour compte en termes d’infrastructures d’éducation, de santé, de formation professionnelle des jeunes ou de valorisation du patrimoine culturel».

Un dialogue pour tenter de sauver le pays

Le dialogue qui est annoncé au TOGO entre les forces de l’opposition et le gouvernement Togolais n’est pas fait pour se parler uniquement. Son ambition devrait être plus forte encore : SAUVER LE TOGO. Pourquoi faut-il sauver le Togo aujourd’hui alors que ce pays a tant d’atouts et dispose d’hommes et de femmes de qualité ?