BIS REPETITA POUR MARC MONDJI APRES DAVID AHLONKO BRUCE ?

UNE AIGUILLE, UNE LAME DE RASOIR, UN COUPE-COUPE A DOMICILE PEUT FAIRE D’UN CITOYEN TOGOLAIS UN DJIHADISTE?
NON ET NON, UN PEU DE SERENITE SVP !

 

Lors de sa conférence presse du jeudi 14 novembre 2019, Son Excellence Mgr Kpodzro, Archevêque émérite de Lomé, a informé la communauté nationale et internationale des menaces de mort qui pèsent sur lui et son assistant, Mr Marc Mondji. Il a clairement accusé le chef de l’État, Mr Faure Gnassingbé et son entourage d’en être les auteurs.

La Coalition de la Diaspora Togolaise pour l’Alternance et la Démocratie (CODITOGO) juge très gravissimes ces allégations qui mettent en cause le chef de l’État dont le rôle constitutionnel est d’assurer la sécurité et la protection de tous les citoyens togolais.

CODITOGO a encore en mémoire l’année 2005 où Faure Gnassingbé s’est emparé du pouvoir dans une mare de sang de ses concitoyens à la suite d’une parodie d’élection au cours de laquelle 500 Togolais sont tués selon le rapport des Nations Unies. D’autres enquêtes ont établi plus de 1000 morts !

La longue liste d’assassinats crapuleux et d’atrocités dont les Togolais sont victimes notamment les femmes et les enfants surtout, sous le régime abject de Faure Gnassingbé, instituant l’impunité en système de gouvernance, amène CODITOGO à sérieusement s’inquiéter des menaces graves qui pèsent sur le prélat et son assistant.

Les craintes de CODITOGO sont d’autant plus justifiées car le devoir de mémoire nous rappelle que plus de 25 ans après l’enlèvement de David Ahlonko Bruce, Directeur de cabinet de Mrg Kpodzro, par les militaires de Feu Gnassingbé Éyadéma, torturé et froidement assassiné, aucune lumière n’a été faite sur cette affaire de meurtre pour laquelle les familles attendent toujours le corps pour faire leur deuil; et pourtant les criminels de cet assassinat odieux courent toujours impunément les rues !

Le peuple togolais tout entier réclame justice pour David Bruce et toutes les victimes de ce régime sanguinaire des Gnassingbé qu’il a vomi depuis bien longtemps. Voilà pourquoi, désormais, le peuple togolais tout entier s’élève vigoureusement contre toute atteinte à l’intégrité physique de tout citoyen togolais et notamment contre toute atteinte à la vie de Mgr Kpodzro et de son collaborateur Mr Marc Mondji.

CODITOGO lance d’urgence une alerte aux organisations des droits de l’Homme notamment Amnesty International, Human Rights Watch, la Fédération internationale des Droits de l’Homme et la Commission des Droits de l’Homme de l’ONU à prendre toutes les dispositions nécessaires pour éviter que les autorités togolaises ne commettent une nouvelle forfaiture criminelle.

CODITOGO invite le peuple togolais et toute la diaspora à rester vigilants, mobilisés et prêts à s’adosser à l’article 150 de la Constitution qui stipule que tout citoyen doit pouvoir rétablir par tous les moyens l’ordre lorsque le système qui le gouverne devient nuisible voire inhumain ! User de ce droit constitutionnel devient un impératif lorsque notre patrie est en danger et la vie des paisibles citoyens, constamment menacée, telle en la personne de Mgr Kpodzro ou en son collaborateur Mr Mark Mondji.

Maintenant, plus aucun Togolais ne doit perdre sa vie pour quelque raison politique que ce soit ! Dans l’actualité au Togo, cette phrase de Mgr Kpodzro résonne comme un cri du cœur qui  déchire le cœur : « Qui me dit qu’on ne débarquerait pas un jour chez moi pour saisir les couteaux de table et me présenter à la TVT comme un djihadiste? » Donc aujourd’hui au Togo, pays de paysans, de couturiers et de coiffeurs, …, tenir à domicile une aiguille, une lame de rasoir, un coupe-coupe, peut vite devenir un délit, puisqu’il peut faire de tout citoyen un djihadiste; où allons-nous au Togo avec ces thrillers? Un peu de sérénité svp !

CODITOGO apporte tout son soutien et son réconfort à Mgr Kpodzro et l’assure de tout son appui indéfectible pour son combat épique pour l’alternance, la démocratie et la justice sur la Terre de nos Aïeux. La  lutte des peuples est invincible.

 

Fait à Paris, le 09 décembre 2019
Pour CODITOGO,
Raymond Ayivi
Coordinateur général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *