Lettre ouverte au Gouvernement togolais   Monsieur le Premier Ministre, A quand le droit de vote de la Diaspora ?

Vous avez opéré un changement cosmétique en rajoutant au nom du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération « et des Togolais de l’Extérieur »

Vous semblez ainsi faire un appel de pied aux Togolais de la Diaspora pour investir votre projet « Programme National de Développement » alors que dans la réalité des faits, vous niez l’existence même de cette Diaspora qui bien organisée, ne vous demande qu’une seule chose, la mise en œuvre de  son droit de vote.

Vous faites des réformes non consensuelles qui renforcent les tensions entre les Togolais dont le tissu social est déjà bien lacéré, au lieu d’apaiser les populations.

Vous organisez le 30 juin 2019 des élections locales pour lesquelles le recensement électoral est devenu pour vous un casse-tête chinois et le fichier électoral national sous-jacent, une bombe à retardement

L’objet de cette lettre ouverte est de savoir : à quand le droit de vote de la Diaspora ?

MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE, IL Y A URGENCE !
La Diaspora dans le monde réclame à cor et à cri son droit de vote !

Depuis bien longtemps, les Togolais de la Diaspora réclament de vous l’exercice de leur pleine citoyenneté sans succès. Votre seule réponse, c’est le silence ! Pendant que vous cherchez l’onction de cette même Diaspora pour vos projets phares, vous la discriminez quand vous pouvez l’utiliser, vous l’ignorez même si cela peut faire vos choux gras, et vous la violentez quand ses actions peuvent vous gêner parce qu’elles vont dans le sens de l’intérêt général.

C’est l’occasion pour nous de rappeler aux autorités togolaises qu’elles doivent changer radicalement de vision sur la Diaspora, le Togo ne sortira pas de l’ornière si ses autorités ne créent pas les réelles conditions pour que la Diaspora occupe la place qui est la sienne dans la gestion de la cité, notre bien commun.

A quand le droit de vote de la Diaspora ? Ce sujet d’importance qu’est le droit de vote de la Diaspora ne peut plus être repoussé aux calendes grecques. Il est un élément d’apaisement qui ne peut pas attendre l’après 2020. Il y a donc urgence !

 MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE,
A quand le droit de vote de la Diaspora ?

Le Togo démocratique qui répond aux aspirations profondes du peuple togolais est irréversible. La Diaspora togolaise est bien organisée plus que vous ne le pensez ; elle vous demande expressément de mettre tout en œuvre pour faire rentrer dans les faits son droit de vote; ainsi tous les Togolais de l’extérieur pourront participer plus efficacement à l’édification d’un Togo libre et démocratique qui permettrait le vivre-ensemble harmonieux et l’épanouissement heureux de chacun et de tous. La Diaspora ne peut pas être discriminée parce qu’elle veut participer à cette œuvre collective qui ne laisse aucune place à la fausseté, à la magouille, ni aux malversations diverses et variées.

C’est pourquoi, il est temps d’enclencher le processus du droit de vote de la Diaspora afin qu’il soit apprécié et qu’il permette de baisser les tensions multiformes que génère la gouvernance de la République des copains et des coquins au Togo, tel que votre système est vécu aujourd’hui par le plus grand nombre de Togolais. C’est une évidence.

Un peuple n’abdique jamais et sa victoire est inéluctable !

Fait à Paris, le 29 Mai 2019

Pour CODITOGO,

Raymond AYIVI
Vice-Coordinateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *