Réunion entre le bureau de la Diastogh et la délégation de CODITOGO en sejour à Accra

12 juin 2018

La diaspora togolaise au Ghana (DIASTOGH) membre de CODITOGO a reçu ce mardi 12 juin 2018 à Accra une visite de la délégation de la coalition de la diaspora togolaise pour l’alternance et la démocratie (CODITOGO), délégation conduite par son coordinateur général Mr Pierre Kpodar.
La délégation susmentionnée a atterri à Accra dans le cadre des réflexions pour une sortie de crise au Togo. Le jour précédent, elle a rencontré le lundi 11 Juin 2018 au Flagstaff à Accra son excellence M. Nana Akufo Ado, président de la république du Ghana et facilitateur du dialogue intertogolais.
A la rencontre avec la Diastogh, plusieurs points ont meublé les discussions.
Le coordinateur général a remercié l’équipe de la Diastogh pour son dévouement et a présenté brièvement le but et les objectifs de CODITOGO, ses équipes disposées et dévouées pour les mêmes objectifs et ses activités depuis sa naissance en Mars 2018. Il a ensuite présenté l’essentiel des échanges avec le facilitateur S.E.M. Nana Akufo Addo, soulignant à cet effet l’importance de la diaspora togolaise dans l’économie du pays et sa détermination pour une sortie de crise pacifique au Togo. La délégation a présenté au facilitateur une lecture de la situation sociopolitique, l’impact de la diaspora togolaise dans l’économie et la crise au Togo de même que les doléances majeures à savoir le retour à la C92 avec ses implications, le mode de scrutin à deux tours, le vote de la diaspora, le levé de siège dans les différentes villes du pays et la libération des détenus arbitraires pour un climat propice à un dialogue paisible. Enfin, la délégation a fait des propositions de sortie de crise qui sont mises sur la table du facilitateur. Ce dernier a apprécié les démarches de la diaspora et a félicité le coordinateur de CODITOGO et son équipe pour l’initiative et la vision positive à l’égard de la résolution de la crise au Togo et a promis tenir compte des propositions dans les démarches à suivre. Le coordinateur général a ensuite donné des conseils à la diaspora togolaise au Ghana sur les démarches et les attitudes à adopter, à demeurer positive et axée sur les objectifs.
Ses collaborateurs ont ensuite renchéri. Mme Lilli GNININVI a souligné l’aspect de la mobilisation qui ne doit pas faiblir de même que le soutient aux instances impliquées dans la lutte. Mr Théo Agokpomé, commissaire chargé du lobbying et de la diplomatie a renchéri et a souligné la nécessité de travailler en collaboration et dans l’unité en acceptant les forces et les faiblesses des uns et des autres. Cette réunion garnie d’échanges a duré une heure (1h) et s’est tenue dans un esprit de convivialité avant de prendre fin avec la satisfaction de tous les participants.

Fait à Accra le 12 juin 2018

Pour la Diastogh, Secrétariat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *