Yao Kanekatoua: Hold-up sur les coffres de l’état togolais

En 2005, pendant que Kanekatoua cherchaient à transférer plus de 650 millions de franc CFA en Suisse, il était directeur de la Banque Togolaise pour le Commerce et l’Industrie. Il était aussi Président du Conseil d’Administration de Togo Telecom, deux sociétés d’Etat qui, sous lui, ont sombré en faillite. La BTCI, faute de repreneur privé, est actuellement sur le point d’être fusionnée à l’Union Togolaise de Banque (UTB)…