Discours de clôture de Pierre Ekué Gaméssou Kpodar

COALITION DE LA DIASPORA TOGOLAISE POUR L’ALTERNANCE ET LA DEMOCRATIE

Discours de clôture de Pierre Ekué Gaméssou Kpodar

Coordonnateur Général du Conseil Supérieur Mondial

 

Chers frères et sœurs, Togolais et Togolaises de la Diaspora

Chers frères et sœurs de la Société civile sénégalaise,

Chers compatriotes participants aux assises de la Diaspora Togolaise pour l’Alternance et la Démocratie (CODITOGO),

Mesdames et messieurs,

Nous nous acheminons vers la fin de nos travaux qui se sont déroulés dans de bonnes conditions et parfois très tard dans la nuit. Je suis reconnaissant pour votre dévouement et ardeur.

Permettez-moi tout d’abord d’adresser au nom de CODITOGO mes vifs remerciements aux autorités sénégalaises, pays hôte de nos assises à Dakar les 2,3, et 4 mars 2018. Comme à l’accoutumée, Dakar n’a pas manqué à sa réputation de capitale du Sénégal, pays de la Teranga. Dakar est une ville chargée d’émotions historiques et de symbole. C’est à Gorée que nos ancêtres, il y a quelques siècles étaient embarquées de force vers les Amériques à travers la porte qualifiée de « Point de non-retour ».  Le Sénégal est l’une des premières démocraties africaines, même si la démocratie est un système constamment perfectible. Ainsi, malgré quelques difficultés compréhensibles, les assises de Dakar se sont déroulées avec succès.

Je voudrais ensuite adresser mes sincères remerciements aux équipes de préparation des assises de Dakar, qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite éclatante de ces assises. Merci à tous et à toutes. Merci surtout à nos compatriotes de la Diaspora Togolaise du Sénégal pour leur immense et appréciable contribution.

Mes vifs remerciements vont également à la Société civile sénégalaise, nommément à RADDHO et Y-En-A-Marre qui nous ont parrainé et nous ont accompagné dans la préparation, l’organisation et l’animation de ces assises. Je ne vais pas citer de noms, de peur d’en oublier, mais veuillez recevoir notre profonde gratitude. La Diaspora Togolaise à travers CODITOGO et le peuple togolais en lutte pour sa liberté et sa dignité vous sont à jamais reconnaissants pour votre solidarité et votre dévouement. C’est un grand réconfort de vivre la réalité des forces démocratiques qui s’entraident par-delà les frontières nationales. Merci pour votre esprit de patriotisme, de panafricanisme, et de solidarité. Dieureudief.

Je voudrais enfin remercier tous les Togolaises et Togolais de la Diaspora qui ont laissé leurs obligations professionnelles et familiales de côté pour venir participer à ces assises en voyageant par les routes et par les airs. Des compatriotes sont venus de divers pays de l’Europe, du Canada, des Etats-Unis, et l’Afrique notre continent mère, en particulier du Ghana, de la Côte d’ Ivoire, de la République Démocratique du Congo, et bien sûr du Sénégal. Nos sacrifices sont un vibrant témoignage que la Diaspora togolaise ressent et partage les souffrances de la population restée au pays.

La Diaspora recherche à travers ces assises une meilleure structuration pour renforcer son unicité d’actions, sa synergie et son efficacité. Elle recherche les voies et moyens les mieux appropriés, les méthodes gagnantes pour soutenir la quête de liberté, de dignité, d’alternance politique, de démocratie et de mieux-être de la population togolaise.

Nous avons passé ensemble des moments mémorables. Nous avons ouverts nos cœurs les uns aux autres, nous nous sommes dits des vérités, nous nous sommes mieux connus. Nous avons découvert des compétences nombreuses et multiformes dont regorge notre diaspora togolaise. Nous avons cherché à bâtir une vision commune pour notre pays, nous avons rêvé d’un idéal togolais. Un Togo où tous ses filles et fils du Sud au Nord, de l’Est à l’Ouest, indépendamment de leurs ethnies et de leurs confessions religieuses, travaillent ensemble sans crainte, la main la main pour bâtir un Togo libre, démocratique, moderne, prospère et inclusif. Je suis de ceux qui considèrent la diversité comme une richesse des nations et non comme une source de divisions à exploiter pour asseoir un quelconque pouvoir.

La Coalition de la Diaspora Togolaise pour l’Alternance et la Démocratie soutient la lutte que mène pacifiquement la population togolaise avec des revendications légitimes exprimées que sont le retour à la constitution de 1992 dans sa version originelle avec toutes ses implications, l’alternance politique et le vote de la Diaspora. Nous espérons que le dialogue qui a commencé entre le pouvoir et la population à travers ses représentants réunis dans la Coalition des 14 partis portent ses fruits et apportent des solutions qui répondent aux attentes de la population.

Nous venons d’écouter le rapport général et les résolutions des assises de Dakar qui rentreront dans les annales comme un rendez-vous de l’Histoire. Un moment où une lumière est allumée et une nouvelle page est ouverte devant nous à remplir. J’ai espoir que notre Jeunesse pleine de vigueur, de dynamisme et de talents, et qui va s’abreuver de l’expérience et de la sagesse des anciens, que notre jeunesse saura relever tous les défis et bâtir un Togo meilleur sur tous les plans.

Nous venons aussi d’élire le Conseil Supérieur de CODITOGO. C’est avec honneur et humilité que j’accepte d’être à la tête de ce Conseil en tant que Coordonnateur général. Je remercie du fond du cœur tous les compatriotes participants à ce vote. Je mesure la responsabilité que nous portons et les défis nombreux et multiformes qui nous attendent. Les regards de nos compatriotes du monde entier, quels que les bords dont ils se réclament, sont tournés vers nous. Nous avons une obligation de résultats et je suis convaincu qu’ensemble nous allons gagner.

Je saisis l’occasion pour décliner quelques points et valeurs qui vont nous permettre de gagner. Je souhaite ardemment que les valeurs de respect mutuel, de rigueur, de discipline, d’intégrité, d’esprit d’équipe et de solidarité gouvernent nos actions et comportements.

Demandons ce que nous pouvons faire pour renforcer l’unité d’action et l’efficacité de la Diaspora dans la lutte pour l’Alternance, la Démocratie et le Développement dans notre cher pays le Togo. Ne demandons pas quel poste j’occupe dans CODITOGO. Je vous assure qu’il y a du travail à faire, il y a de la place pour tout le monde et nous avons besoin de tout le monde. Je vous invite donc toutes et tous à s’inscrire dès maintenant dans les différentes commissions en fonction de vos compétences et aspirations.

Par ailleurs, nous devons maîtrisons nos peurs car la peur ne doit pas gouverner nos actions et notre engagement. La grande et commune caractéristique des grands leaders est le courage. Imaginons quelle serait la destinée de Nelson Mandela, de Gandhi, de Martin Luther King et de tant d’autres grands leaders s’ils n’avaient pas été courageux dans leur lutte.

Gardons aussi à l’esprit que notre action n’est pas destiné à l’acquisition des avantages personnels mais pour le bénéfice de la population. Ayons en tout temps la population dans nos esprits et nos cœurs. Cette population qui se retrouve au front et qui consent d’énormes sacrifices pour notre liberté.

N’oublions pas non plus que nous serions critiqués quel que ce soit ce que nous ferions. Nous devons donc considérer les critiques comme un moyen de nous améliorer et de nous parfaire. Cultivons donc le calme et la patience. Recherchons constamment l’excellence et mettons-nous au-dessus de la mêlée. Nos attitudes et comportements doivent se nourrir de dignité et de hauteur.

Les orientations immédiates de CODITOGO à l’issue des assises sont de :

  1. Intensifier notre soutien à la lutte que mène de manière pacifique la population, les mains nues, jusqu’à l’obtention de l’alternance politique et l’avènement de la démocratie au Togo ;

 

  1. Poursuivre et renforcer le lobbying diplomatique et développer un argumentaire pour susciter une solidarité mondiale autour de la cause et les revendications des Togolais. Nous devons convaincre la communauté internationale qu’une relève responsable existe qui aura le souci de préserver les intérêts nationaux et étrangers ;

 

  1. Mobiliser les ressources humaines, financières, et matérielles à la mesure de notre engagement et à la hauteur de nos attentes de transformation de la société togolaise ;

 

  1. Renforcer le pont qui vient d’être créé entre la Diaspora africaine et celle vivant sur les autres continents en mettant en place de manière effective toutes les structures envisagées.

 

  1. Continuer de peaufiner la crédibilité de la Diaspora par notre travail, la conjugaison et la mutualisation de nos ressources et de nos moyens et par une coordination effective de nos actions.

 

Telles sont les quelques grandes orientations que je voudrais énumérées aujourd’hui. Une feuille de route complète par commission et pour CODITOGO dans son ensemble est en développement et sera portée à votre connaissance dans les jours et semaines qui viennent. J’exhorte donc tous les membres du Conseil supérieur à s’atteler dès maintenant à cette tâche.

 

Je vais finir mon intervention par cette demande. Togolaises et Togolais, marchons la main dans la main. Soyons déterminés. N’ayons pas peur. La victoire est proche. L’alternance et la démocratie tant souhaitées et qui ont été élusives jusque-là sont proches. La nuit est longue, mais le jour vient. Le travail commence maintenant.

 

Je vous souhaite un bon retour dans vos familles respectives.

 

Je vous remercie de votre attention.

Fait à Dakar, le 4 mars 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *